05 avril 2012

1er Lhakar à Paris

Hier à Paris a eu lieu une premiere action de Lhakar.

lhakar paris2

Qu'est-ce LHAKAR ?

C'est un mouvement populaire qui a émergé au Tibet. Malgré la répression chinoise, les Tibétains ont lancé ce mouvement non-violent après 2008, un mouvement de résistance passant par la culture et la non-coopération avec les autorités et les entreprises chinoises. Le mot tibétain "LHAKAR" se traduit littéralement par "mercredi blanc".

Chaque mercredi, les Tibétains font un effort pour porter des vêtements traditionnels, parler uniquement tibétain, manger dans les restaurants tibétains, en consommant uniquement tibétain.
En refusant de soutenir les institutions chinoises et leurs entreprises, ce mouvement s'inspire des principes de boycott (notamment des textiles britanniques) et d'auto-suffisance du Swadeshi popularisé en Inde par Gandhi lors des luttes pour l'indépendance.

Cette journée préserve et met en avant la culture tibétaine à travers des actions simples telles que le port de la chuba et autres vêtements traditionnels, en ne parlant que la langue tibétaine pendant toute la journée, en écoutant de la musique tibétaine traditionnelle... Surtout, les autorités chinoises n'ont aucune prise sur cette pratique.

Progressivement, la communauté tibétaine en exil prend part au mouvement. Pour Dolkar, une tibétaine de Dharamsala : "Je suis tibétaine ; je n’ai pas besoin de me le rappeler, mais tous les mercredis - plus que tout autre jour - je me souviens de la lutte que nous menons et ce qui se passe au Tibet. Grâce à ce mouvement, il y a clairement un lien entre la communauté en exil et les Tibétains au Tibet". Ce qui interpelle la population dans le mouvement est probablement le fait que c’est plus un état d’esprit. Il n’existe aucune règle, aucune restriction, chacun est libre de prendre des initiatives ou de ne pas suivre le mouvement.

A paris, ce premier Lhakar a notamment rendu hommage au prisonnier politique Tenzin Delek Rimpoche, condamné à la prison à vie pour un crime qu'il n'a pas commis : ce jour marque ses 10 ans d'emprisonnement. 10 ans d'emprisonnement dans des conditions inacceptables et de tortures qui ont grandement détérioré sa santé : problèmes cardiaques et tension artérielle très inquiétants.

Aussi, en signe de solidarité et pour réclamer sa libération, des tibétains membres de SFT-France ont tenu à rendre cette action Lhakar visible en se mettant devant l'ambassade de Chine avec des "avis de recherche" de Zhou Yongkang, responsable de l'arrestation et l'emprisonnement de Tenzin Delek Rimpoche, en tant que Secrétaire Général du PCC pour le Sichuan à l'époque de son arrestation.

lhakar paris


Vous pouvez aussi soutenir la libération de Tenzin Delek Rimpoche en signant la pétition sur le site http://freetibetanheroes.org/

LIBERTE POUR TENZIN DELEK !

wanted


Commentaires sur 1er Lhakar à Paris

Nouveau commentaire