27 avril 2012

Manifestation pour l'anniversaire du Panchen Lama

Mercredi dernier nous organisions un rassemblement devant l'Ambassade de Chine à Paris à l'occasion de l'anniversaire du Panchen Lama.

Musique, poèmes, lectures de textes en "micro-libre".

Panchen Lama Ambassade de Chine

Voici des textes qui ont été lu à l'occasion.

....................................................................

Guendun Choekyi Nyima, l’actuel Panchen Lama, est né le 25 avril 1989 à Lhari. Enlevé par les autorités chinoises à 6 ans, il demeure depuis le plus jeune prisonnier politique au monde. Son crime : être né Tibétain dans un Tibet occupé et surtout avoir été désigné comme la plus haute autorité spirituelle du Tibet après le Dalaï Lama. Le 17 mai 1995, peu après sa reconnaissance par le Dalaï Lama, Guendun Choekyi Nyima, ses parents et des proches disparaissent de leur village.Depuis cette date, on est sans nouvelles de lui et de sa famille. Le gouvernement chinois entretient le plus grand secret sur sa détention, malgré les demandes incessantes de la communauté internationale.

Aujourd’hui le 25 avril, il aura 23 ans et aura passé presque trois quarts de sa vie en prison. Il est le symbole même de la violation des droits de l’enfant par le gouvernement chinois. Quelles raisons peuvent bien pousser un gouvernement à emprisonner un enfant de 6 ans ? L'objectif évident est de conserver un contrôle ferme sur les affaires religieuses du peuple tibétain. En emprisonnant Gendun Choekyi Nyima et en désignant son propre Panchen Lama, la Chine a politisé des questions purement religieuses, quel cynisme pour un régime colonial prétendant "émanciper" un peuple du "pouvoir religieux" ! La détention du Panchen Lama met en évidence à quel point les autorités chinoises n'ont jamais eu l'intention de céder un quelconque espace de liberté aux tibétains. 

L'emprisonnement et le contrôle total de la vie d'un enfant révèlent à quel point un régime politique peut se montrer sans pitié pour maintenir son emprise sur un peuple et un territoire qui n'est pas le sien. La prison du Panchen Lama, où qu'il se trouve, est la prison que le gouvernement chinois tente de construire autours de chaque tibétain : des murs de contrôles, de mensonges, de propagande, d'intimidations, de tortures.

Mais des murs qui peuvent se briser collectivement. Car partout dans le monde, le visage du Panchen Lama enfant, est connu, imprimé, brandit à l'attention des dirigeants chinois avec une simple mais terrible question : Où est-il ?

Le Tibet connait une nouvelle vague de résistance qui a pris le nom de "Tsampa Revolution". Les tibétains au Tibet ou en exil défient la brutalité et l'arrogance du gouvernement chinois à travers le Lhakar. Lhakar est un mouvement du peuple qui a émergé a l’interieur du Tibet. Tous les mercredis, un nombre croissant des Tibétains font des efforts particuliers pour conserver la culture tibétaine partout dans le monde. Cela peut se traduire par des rassemblements pacifiques, durant lesquels les tibétains portent fièrement les habits traditionnels, s’expriment exclusivement en tibétain ou encore n’achètent que dans des magasins tenu par les tibétains. Lhakar incarne aujourd’hui un pan important de la résistance tibétaine.

L’emprisonnement du Panchen Lama est celui du peuple tibétain.Nous exigeons sa libération immédiate, ainsi que celle de tous-tes les prisonniers-ères politiques tibétain-es. Nous demandons aux autorités chinoises de lever le silence sur les lieux et conditions de détentions du Panchen Lama et de ses proches. Il n'y a pas d'avenir pour des régimes gouvernant par la prison ! Pierre par pierre, mur par mur, faisons tomber les prisons bâties sur le peuple tibétain !

Que s’effondrent toutes les dictatures qui osent enfermer des enfants de 6 ans. Brisons les Chaînes !

Liberté pour le Panchen Lama, Liberté pour le Tibet !

....................................................................

Panchen Chinese embassy Paris


Panchen Chinese embassy Paris 3

....................................................................

Panchen Lama,

Voilà 23 ans naissait Gendhun Choekyi Nyima le 25 avril, aujourd’hui c'est son anniversaire il a, il aurait eu 23 ans.
Il a été reconnu comme la réincarnation du Panchen Lama, c'est lui qui à la mort du Dalai Lama choisira sa réincarnation.
Le 17 mai 1995, tu avais juste 6ans et tu as disparu avec ta famille. Le gouvernement chinois t'as kidnappé avec tes proches.

Mao avait dit "la religion est un poison"

Mais le gouvernement chinois a quand même choisit un autre garçon à ta place.
Ou es-tu ? Es-tu en bonne santé ? Es-tu vivant ?
Je n'ai pas d'enfant, mais j'ai un frère, un neveu, un cousin et s'il disparaissait comme toi je serai triste et en colère.
Je me battrai chaque jour pour savoir ou il est, comme je suis là aujourd’hui pour toi.
Beaucoup de tibétains sont comme toi prisonniers des chinois, et comme pour toi nous n'avons pas de nouvelles d'eux.
Alors quand chaque année on fête ton anniversaire je pense aussi à toutes ses personnes en prisons qu'ils soient là bas pour quelques jours ou pour toute leur vie.

Nous serons là chaque année jusqu'à ta libération.

Libérez le Panchen Lama ! Libérez les prisonniers politiques tibétains !

....................................................................

panchen lama birthday Card

 

Les nombreuses cartes d'anniversaires seront envoyées à l'Ambassade de Chine, leur demandant de transmettre.

Merci à tous-tes les participant-es !

 




Commentaires sur Manifestation pour l'anniversaire du Panchen Lama

Nouveau commentaire