16 juillet 2012

Un moine tibétain battu à mort par les forces de sécurité chinoises

DHARAMSHALA, 16 juillet : un moine tibétain a été battu à mort par les forces de sécurité chinoises après avoir été arrété lors d'un check-point à Riwoche, Kham, est du Tibet.

Selon plusieurs sources en exil, Pema Norbu, moine du monastère de Lhopu, étudiant à l'institut Dege Dzongsar retournait dans sa ville natale de Riwoche lorsqu'il fut appréhendé lors d'un des nombreux contrôles routier de la région. Il aurait eu en sa possession de nombreux CDs et livres de nature inconnue.

Après avoir essayé de s'enfuir, il fut sévèrement blessé par les coups administrés par les forces de sécurité chinoises. Il a succombé de ses blessures bien qu'ayant été transporté à l'hôpital. La date exacte de cette agression demeure incertaine.

Le moi dernier, un autre moine a été torturé à mort par la police chinoise à Kardze Comté de Nyagrong :  Karwang, 36 ans , détenu parce qu'accusé d'avoir affiché des messages pro-indépendance sur les murs d'un immeuble du gouvernement chinois. Détenu pendant environ 8 jours, Karwang réfutait cette accusation et refusait la confession forcée demandée par les autorités. Il est mort en détention quelques jours plus tard.

 

D'après un article de Phayul

 

 

NO-TORTURE-7-inch


Commentaires sur Un moine tibétain battu à mort par les forces de sécurité chinoises

Nouveau commentaire